Là où ça cause de filtres [Topic général]

#62
personnellement j'ai arrêté de prendre des portes filtres et des filtres plats
leurs inconvenients :
ils cassent vite , il faut un sac photo bien rigide , une pochette bien rigide .
pas facile de ne pas mettre les doigts et autre

leurs avantages :
permettre de mettre un filtre dégradé

Le problème d'un filtre dégradé c'est qu'il faut déjà avoir deux sortes à bord net pour la mer et à bord flou lorsque l'horizon n'est pas plat en gros un pour la mer un pour la terre. le placement du bord net exactement au bord de l'horizon demande un trépied de compétition car il ne faut pas en manipulant le filtre que l'appareil bouge sinon tous les réglages sont à refaire . Pour les dégradés à bord flou , prendre des arbres dans le dégradé me demande autant de travail pour éclaircir les arbres sans toucher le ciel en post traitement . Donc pour moi , il y a quelques photos où l'emploi d'un filtre dégradé apporte un plus mais pas mal d'autres photos qui font que l'emploi du filtre dégradé va compliquer l'image. Donc pour le prix de ce genre de joujou je reste sceptique sur le nombre de fois que l'on va l'employer. Et si je dois passer du temps en retraitement autant faire un bracketting pour avoir tous les zones bien exposées.

Les appareils devenant meilleurs il est plus facile aujourd'hui de retraiter un ciel trop clair et des ombres un peu trop foncées qu'il y a 10 ans , ce qui veut dire aussi que l'emploi des filtres dégradés n'est plus aussi nécessaire.

Pour un filtre ND 1000-400 ou autre , je ne vois pas l'intérêt d'un porte filtre par rapport au filtre vissant.
Un filtre ND variable est moins bon qu'un non variable mais si vous êtes dans la vidéo , c'est un accessoire qu'il vous faut car cela va vous permettre à ouverture constante de jouer sur la vitesse de la prise de vue facilement. En clair cela vous permet de filmer à des vitesses de 1/25 1/50 pour un rendu plus ciné que de devoir filmer à 1/400.

Pour les dominantes , il faut penser sur des apn à viseur optique qu'il peut avoir une entrée de lumière par l'oculaire et ceci plus vous allonger le temps de pose . Pour savoir si le filtre est responsable ou non d'une dérive de couleur , prenez une image à 2s , et une à 20s de la même scène en bougeant les isos par exemple , si sur 2s , il n'y a pas de dérive de couleur et sur 20s il y a une dérive de couleur , c'est qu'il y a une entrée de lumière parasite quelque part porte filtre non étanche , filtre pas visser à fond ou entrée de lumière par l'oculaire. Des apn comme le d810 ont un volet sur l'oculaire , les autres une pièce en plastique que l'on a perdu :D un morceau de gaffer fera la différence.

J'ai lu que pas mal se plaignent d'avoir un ciel surexposé avec un filtre ND plein , un filtre ND même bas de gamme arrête de la même façon les hautes et les basses lumières , Donc un filtre ND plein n'EMPECHE pas les hautes lumières. Si votre ciel est trop exposé , c'est que votre temps de pose est trop long . C'est exactement le même raisonnement que si le filtre n'est pas présent. Seul un filtre ND dégradé va arrêter les HL dans le ciel et pas dans le bas de l'image.

Je vais distinguer les photos à moins de 30s de temps de pose des autres genre 3-4 minutes.
Lorsque vous avez fait la photo , vous devez regarder l'HISTOGRAMME , si vous regardez la photo dans la lumière , elle va vous paraitre trop foncée et si vous regardez la photo de nuit elle va vous paraitre trop claire , donc il faut regarder l'histogramme pour voir si vous avez des zones cramées bouchées etc .... Si vous êtes pressés par le temps , la meilleure solution reste encore le bracketing en mode A suivant votre apn vous prenez trois photos à 2EV (sur des apns genre d810 qui sont meilleurs pour la dynamique) ou 5 photos à 1EV si l'apn est moins bon. ALors ensuite sur l'ordi , on prend la meilleure pour retraiter ou on va plus loin en mixant les différentes photos soit HDR ou DRI
Je laisse l'apn calculé le temps de pose quand je suis en dessous de 30s , je ne me sers JAMAIS de table ou de logiciel de calcul car aucun constructeur ne va vous garantir que le filtre est EXACTEMENT 10 diaphragmes de différence c'est peut-ête un 9,5 ou un 10.5.

Le problème des photos à 4 ou cinq minutes , si quand on a le résultat on se rend compte que la photo est trop claire ou trop foncée on est reparti pour attendre à nouveau un certain temps mais combien de temps en moins ou en plus ?
Donc la solution est simple , on prend la photo en mode A calcul par l'apn à 12800 ISos, 6400isos ou 3200 iso , le choix de l'iso va dépendre de la durée totale de l'expo , si je prends iso 12800 et que je vois que j'ai des valeurs de temps de 0,5s , je peux me permettre de passer à iso 6400 ou j'aurai la seconde et même à iso 3200 ou j'aurai des valeurs de 2s . Si maintenant à iso 6400 j'ai des valeurs de 8s , on fait la photo , elle est soit trop clair ou trop foncées ou bonne. Si elle est trop claire , on refait une photo à 7s ou trop foncée à 9s . Imaginons qu'elle soit bonne à 9s. On passe alors en mode M , bulb et le temps de pose sera exactement de 64(00) isos *9 secondes =576 secondes à iso 100 et si on reprend la photo avec cette durée , on aura EXACTEMENT le même histrogramme qu'à 6400 isos , cela évite d'attendre 8 minutes pour se rendre compte que l'image est trop claire ou trop foncée sans savoir exactement combien de temps ajouter ou retirer. Car une légère différence dans le nd 1000 se marquera d'autant plus que le temps de pose est élevé et donc les tables ont encore moins d'intérêt pour des très longues poses longues .

Donc le calcul est simple
128(00) isos x 4s= 512s à iso 100
32(00) isosx10s=320s à iso 100

Il suffit de multiplier les iso moins les deux zéros par le nombre de secondes pour avoir exactement le même histogramme à iso 100 qu'on l'avait à iso 6400 ou autre. Et ceci à chaque fois et avec n'importe quel filtre bon ou mauvais .
____________________________________________________________________________________
mon fil

Là où ça cause de filtres [Topic général]

#64
merci marc, la plupart du temps je n'ai pas besoin du mode B donc je me sers de l'histogramme, je ne connaissais pas le truc pour les dominantes, merci, j'aime bien avoir un pola pour ma part en plus, les filtres des fois c'est pour le plaisir de prendre son temps, après il va falloir que je me serve plus souvent du bracketing pour m'y faire réellement, car j'ai l'impression qu'il faut avoir une certaine habitude et pas dire tient je vais faire du bracket, de plus le logiciel y fait beaucoup non pour le bracketing
le reflet de mon activité se trouve là :ma petite galerie
carnet de voyage : suisse

Là où ça cause de filtres [Topic général]

#66
tox a écrit :
dim. 16 déc. 2018 13:24
merci marc, la plupart du temps je n'ai pas besoin du mode B donc je me sers de l'histogramme, je ne connaissais pas le truc pour les dominantes, merci, j'aime bien avoir un pola pour ma part en plus, les filtres des fois c'est pour le plaisir de prendre son temps, après il va falloir que je me serve plus souvent du bracketing pour m'y faire réellement, car j'ai l'impression qu'il faut avoir une certaine habitude et pas dire tient je vais faire du bracket, de plus le logiciel y fait beaucoup non pour le bracketing
tu as trois manières de faire pour le bracketting , imaginons que tu es devant un coucher de soleil avec un apn moyen gamme . Tous les appareils ont un mode bracketting idealement sur pied mais même sans pieds c'est faisable.

le nombre de photos du bracketting cela va dépendre de la scène et de l'apn.
Si on a un apn avec une très bonne dynamique par exemple un d810 , on met deux diaphragmes entre deux photos , donc on aura une photo à -2 , une à 0 et une à +2
Si on a un apn moyen ou un compact , on prend cinq photos une à-2 ,-1,0,+1,+2 dans les options de l'apn , on peut définir le nombre de photos et les diaphragmes entre deux expos.

Si maintenant on est dans des scènes avec une très fortes dynamique du genre , tu es dans une grotte et tu photographies l'extérieure , on prend alors cinq photos -4,-2,0,+2,+4 pour un bon apn ou 9 photos -4,-3,-2,-1,0,+1,+2,+3,+4 avec un moyen

Première situation , tu n'as pas le temps tu es avec des non photographes ou les enfants attentent.

Tu prends cinq photos avec un diaphragme de différence et quand tu es chez toi au calme , tu prends une des cinq photos et tu la développes avec le programme que tu préfères , donc ici pas de hdr ou de dri , tu assures juste pour être certain d'avoir la photo la mieux exposée , c'est quelque chose que je fais énormément quand je suis avec des amis et je le fais même avec un compact panasonic TZ100 quand on visite une ville , normalement en mode rafale , les cinq photos se prennent l'une à la suite de l'autre sans aucune perte de temps.

le hdr , il faut distinguer le HDR soft avec le HDR bien poussé qui est en fait juste des curseurs qu'on pousse au max . Il y a beaucoup de programmes qui font cela , lightroom a son module , on1, hdr exfex pro dans la suite nik software , aurora hdr ...
lightroom sort une image 32 bits pour avoir toutes les valeurs dans les clairs et les sombres ce qui permet même quand l'image est crée de revenir sur les valeurs, la plupart des autres logiciels au moment de la création , tu vas devoir déplacer les cursieurs de hautes lumières et des ombres à la valeur que tu veux et une fois l'image créée , si tu ouvres ensuite les ombres beaucoup plus , tu vas faire monter le bruit car les valeurs sont figées , lightroom non mais si on fait attention on se débrouille bien avec les autres , donc c'est le programme qui combine les hl et les sombres et tu bouges justes les curseurs. Dans le cas d'un hdr poussé, la vibrance est à ++++ et la clareté à ++++ avec des hl baissée au max et des sombres éclaircis aux max , un hdr poussé au max a perdu ses zones noires et ses zones blanches. Maintenant on peut très bien ne pas pousser ses curseurs et avoir une images qui a encore des zones sombres et claires dans un hdr.


le DRi se fait le plus souvent dans photoshop (on1 ou affinity doivent être capable de le faire mais pas encore vu) . En gros le principe , on ouvre les cinq photos sur cinq calques dans photoshop , l'image expo 0 est l'image centrale , on vient sékectionner les tons les plus clairs dans cette image et on les remplace par ceux de l'image exposée à -1 ou -2 et ensuite on sélectionne les tons sombres de l'image du milieu et on les remplace par ceux de l'image +1 ou +2 , quand c'est fini , on applatit le calque
____________________________________________________________________________________
mon fil

Là où ça cause de filtres [Topic général]

#67
bien souvent on peut avoir des ciels blancs voir sur exposés car les nuages se déplacent et donc le blanc s'étale et peu former un large aplat blanc peu significatif et ça on ne peut en mesurer les effets qu'avec la pose longue. même chose pour les cascades. mon premier torrent j'en ai fait un une rivière de lait :ptdr:


l'obturation de l’œilleton arrière est évidement indispensable pour éviter des effets de voile .

la colorimétrie est surtout liée au filtre et à sa qualité certains sont plus neutres que d'autres.

bien penser à dépoussiérer le filtre chaque point de poussières peut donner de jolis cercles lumineux si un rayon lumineux tape sur le filtre.
mon Méli Mélo c'est par ici

Il avait une idée, c'était une idée fixe. Et il s'étonnait de ne pas avancer.
Jacques Prévert.

Là où ça cause de filtres [Topic général]

#68
merci marc
en fait c'est une fonction que je me sers très peu car j'ai l'impression "de tricher"j'en ai fait mais vraiment peu finalement, je vais commencer à me servir de ce moyen, j'aime quand même mes filtres et le plaisir que l'on a de se poser, par contre je vais bien retenir ta réponse et la mettre en pratique plus souvent
je te remercie
oui par contre les filtres demandent un peu de rangement et de minutie, et être seul !!! merci Demouche
le reflet de mon activité se trouve là :ma petite galerie
carnet de voyage : suisse

Là où ça cause de filtres [Topic général]

#69
tox a écrit :
dim. 16 déc. 2018 21:27
merci marc
en fait c'est une fonction que je me sers très peu car j'ai l'impression "de tricher"j'en ai fait mais vraiment peu finalement, je vais commencer à me servir de ce moyen, j'aime quand même mes filtres et le plaisir que l'on a de se poser, par contre je vais bien retenir ta réponse et la mettre en pratique plus souvent
je te remercie
oui par contre les filtres demandent un peu de rangement et de minutie, et être seul !!! merci Demouche

viewtopic.php?f=101&t=5583 une vidéo sur le hdr ou le dri
____________________________________________________________________________________
mon fil

Là où ça cause de filtres [Topic général]

#71
marc a écrit :
dim. 16 déc. 2018 20:37


le DRi se fait le plus souvent dans photoshop (on1 ou affinity doivent être capable de le faire mais pas encore vu) . En gros le principe , on ouvre les cinq photos sur cinq calques dans photoshop , l'image expo 0 est l'image centrale , on vient sékectionner les tons les plus clairs dans cette image et on les remplace par ceux de l'image exposée à -1 ou -2 et ensuite on sélectionne les tons sombres de l'image du milieu et on les remplace par ceux de l'image +1 ou +2 , quand c'est fini , on applatit le calque
Je fais toutes mes photos de paysage (ou presque) en DRI depuis un an avec Affinity et ça fonctionne très bien :)
Mon Fil avec index thématique C
Mon Facebook

vends Micro-Nikkor 55mm f:3.5 Ai

Là où ça cause de filtres [Topic général]

#74
StefHicks a écrit :
jeu. 7 févr. 2019 00:01
Bonjour,
Quelqu'un connait ou a utiliser ces filtres ? C'est un filtre qui coupe la lumière artificielle...
Irix EDGE light pollution filters
Vrai ou beaucoup arranger ??
:chapo:
Comme il vient de sortir fin janvier enfin j'ai vu la première fois la pub fin janvier , va falloir attendre un peu pour les retour sur les forum ...

maintenant Hoya avait aussi un truc du genre https://hoyafilterusa.com/product/hoya-intensifier/ mais j'ai jamais lu de critique dessus
____________________________________________________________________________________
mon fil
Répondre

Retourner vers « Accessoires »

cron