La gestion des couleurs dans Windows 10 expliquée

#1
Bonjour.
Voilà près de 6 ans, j'avais écris un billet sur ce sujet à l'époque où je venais de passer sur W7. C'est à partir de cette version que Windows a vraiment apporté une gestion des couleurs complète, mais pas forcément simple à paramétrer.
Peu de choses ont changé avec l'arrivée de W10 en passant bien sûr par W8 ... Mais comme de-ci de-là on voit régulièrement les mêmes questions revenir (et aussi le même genre de réponse), je vous livre une petite récapitulation avec les copies d'écran actualisées sous W10.

Exactement comme sous W7, cela se passe dans la panneau de configuration sous l'item "Gestion des couleurs". la première fenêtre fait apparaitre l'onglet "Périphériques" :
Cet onglet permet de voir le ou les écrans connectés au système ainsi que le profil affecté à chacun. Il n'est pas nécessaire d'ajouter plusieurs profils, seul le profil par défaut doit être présent. Il est important de cocher la case "Utiliser mes paramètres pour ce périphérique" pour que Windows n'ait pas de pertes de mémoire ... ;)

Si on a plusieurs écrans, il suffit de pratiquer de la même manière en sélectionnant l'écran suivant dans la boîte de dialogue :
Le second onglet important est le dernier, "Avancé" :
Cet onglet est très important puisqu'il conditionne la façon dont Windows va gérer les profils qui lui sont indiqués, que ce soit pour gérer les écrans ou pour afficher correctement les images et les valeurs par défaut ne sont pas forcément les bonnes ...

En premier lieu, le plus important est de modifier la boîte "Profil de condition de visualisation" avec la valeur indiquée sur la copie ci-dessus : "Profil WCS pour les conditions d'affichage ICC". C'est cette option qui permet de prendre en compte les profils ICC, les autres options les ignorent au profit de paramétrages figés par Windows.
Les boîtes suivantes peuvent être ignorées. Une autre option importante est la case " Utiliser l'étalonnage de l'écran Windows", grisée ci-dessus. On ne peut pas dire que ce libellé ambigu soit très causant, c'est pourtant grâce à cette case que Windows va ré-appliquer le profil écran à la sortie de veille. Il est donc totalement inutile d'imaginer comme d'aucuns des tâches de fond relançant un loader pour recharger le profil, il suffit que cette case soit cochée ... Il est d'ailleurs tout à fait bon de se dispenser de tout loader au démarrage.
Si cette case n'est pas cochée d'emblée, il faut alors cliquer sur le bouton du bas "Modifier les valeurs par défaut" :
Cette case n'apparait alors plus grisée et est donc modifiable !

Reste une boîte dont je n'ai pas encore parlé, c'est la toute première : "Profil de périphérique". Là encore, le libellé apparait ambigu voire contradictoire avec le reste, d'où des erreurs d'interprétation.
En fait, cette option permet à Windows d'afficher les images ne comportant pas de profil, à commencer par ses propres icônes. Par défaut, il est indiqué le sRGB mais, si on possède un écran wide gamut, les icônes vont apparaitre sur-saturées (problème souvent relevé). Dans ce cas, il vaut mieux choisir l'Adobe RGB qui sera un bon pis-aller. On peut aussi indiquer le profil de l'écran, mais cette option ne s'appliquera qu'à un seul écran, donc si on en a deux, le résultat risque de ne pas être très bon sur le second. Le choix de l'Adobe RGB, bien que non rigoureux pour plusieurs raisons, conviendra aussi bien pour de simples icônes ou des fonds de document sans grand intérêt.

Il serait aussi utile de pouvoir vérifier à tout moment le profil actif sur un écran. Ceci peut être fait avec un petit programme freeware assez difficile à trouver : "DisplayProfile"
Ce programme est d'un usage très simple puisqu'il suffit de placer sa fenêtre sur l'écran en cours pour qu'il affiche automatiquement le bon profil dans la liste. Son intérêt va même au delà, puisqu'il permet de changer ce profil à la volée en en choisissant un autre dans la liste.

:chapo:
Pinterest :chapo:

La gestion des couleurs dans Windows 10 expliquée

#8
Merci Laurentia pour ce post très intéressant.

Malheureusement je n’ai toujours pas réussi à comprendre comment un profil ICC/ICM est pris en compte entre, d’un côté, Windows et, de l’autre, une application de visualisation/traitement de photo.

Je vais essayer de poser mes questions aussi précisément que possible (désolé pour la longueur du post)...

Avant de commencer :
  • J’ai récupéré une image JPEG avec un profil sRVB incorporé ici : https://www.guide-gestion-des-couleurs. ... le-Web.jpg
  • Je génère un profil ICC avec une sonde Spyder 5 Pro + DisplayCal
  • Ma configuration : Windows 10 + PC portable MSI GE72VR 6RF (disposant d’un écran de bonne facture selon plusieurs sites de tests).
  • Remarque : dans les tests ci-dessous, j’ai utilisé XnViewMP comme éditeur de photo car il est gratuit (donc l’expérience est reproductible par tout le monde) ; mais j’ai exactement le même rendu de couleur avec Lightroom, Chrome ou encore Firefox.

Mon expérience :
  1. Etape 1 « affichage des mauvaises couleurs »:
    • Pour commencer, je pars d’un écran non calibré.
      C’est-à-dire que,
      • dans la fenêtre « Gestion des couleurs » de Windows, la liste des profils associés à mon écran est vide ;
      • et, dans XnViewMP, je décoche la case « Utiliser le profil ICC (plus lent) ».
    • J’affiche mon image dans XnViewMP.
    • J’affiche également un document Word (en fait n’importe quoi qui n’a rien de « photographique »).
    • A ce stade, je suppose que je ne vois pas les bonnes couleurs.
  2. Etape 2 « affichage des bonnes couleurs 1 » :
    • Dans la fenêtre « Gestion des couleurs », j’associe à mon écran le profil ICC généré préalablement.
    • Le rendu des couleurs change instantanément aussi bien dans XnView (toujours avec l’option « Utiliser le profil ICC (plus lent) » désactivée), que dans Word ou n’importe quoi affiché par Windows .
    • A ce stade, je me dis que Windows applique automatiquement la correction des couleurs de mon profil ICC à tous ce qui est affiché (XnViewMP, Word, les icônes sur mon bureau…).
      Je suppose donc que je vois les bonnes couleurs.
  3. Etape 3 « affichage des bonnes couleurs 2 » :
    • J’active l’option « Utiliser le profil ICC (plus lent) » dans XnViewMP.
      Remarque : cela correspond à redémarrer Lightroom ou Chrome (qui vont prendre en compte le profil ICC du système à leur redémarrage).
    • Le rendu des couleurs change encore dans XnViewMP (mais le reste de Windows, comme les icônes du bureau ou Word, est inchangé). En l’occurrence, les couleurs semblent un petit peu plus ternes qu’avant.
      Remarque : j’ai exactement le même rendu avec Lightroom ou Chrome.
    • A ce stade, je suis perdu. J’ai l’impression que XnViewMP réapplique une 2ème fois la correction des couleurs (en plus de ce que fait déjà Windows). Je ne sais donc pas si je vois désormais vraiment les bonnes couleurs ou si, au contraire, je m’en suis éloigné.

Donc mes questions sont :
  • Pourquoi ce n’est pas l’OS (Windows) qui gère entièrement les couleurs affichées ? Cela me parait beaucoup plus simple et efficace puisque complètement automatique quel que soit la nature de ce qui est affiché et l’application utilisée pour l’afficher.
  • Qu’est-ce que les éditeurs de photo (Lightroom, XnViewMP etc…) font de plus lorsqu’ils prennent en compte le profil ICC du système ?
  • Et finalement, est-ce que les couleurs affichées à l’étape 3 « affichage des bonnes couleurs 2 » sont réellement les bonnes ?

Un grand merci d’avance pour vos réponses.

La gestion des couleurs dans Windows 10 expliquée

#9
Bonjour,
Pourquoi ce n’est pas l’OS (Windows) qui gère entièrement les couleurs affichées ? Cela me parait beaucoup plus simple et efficace puisque complètement automatique quel que soit la nature de ce qui est affiché et l’application utilisée pour l’afficher.
Qu’est-ce que les éditeurs de photo (Lightroom, XnViewMP etc…) font de plus lorsqu’ils prennent en compte le profil ICC du système ?
Et finalement, est-ce que les couleurs affichées à l’étape 3 « affichage des bonnes couleurs 2 » sont réellement les bonnes ?
Contrairement à Mac OSX, Windows ne sous-traite pas automatiquement les infos de gestion des couleurs aux applications tierces. Par contre, beaucoup d'entre-elles sont conçues pour aller chercher ces infos dans les entrailles de Windows. C'est le cas de Lightroom, Photoshop, Capture One et d'autres ... mais ce n'est pas le cas de XNView et c'est pourquoi il existe cette option de prise en compte du profil icc. Ici, Windows n'est concerné que pour indiquer le ou les profils écran. Les autres profils, d'entrée ou d'impression, sont gérés par les applications tierces, Windows n'est pas concerné dans ces cas.

Pour votre étape 2, il faut suivre toutes les infos de mon article pour que Windows soit bien renseigné. Votre écran étant probablement de type sRGB, il vous faut laisser sRGB dans la boîte "Profil de périphérique".

:chapo:
Pinterest :chapo:

La gestion des couleurs dans Windows 10 expliquée

#10
Merci beaucoup Laurentia pour votre réponse.

Donc si j'ai ben compris et que je réponds à mes questions:
  • Pourquoi ce n’est pas l’OS (Windows) qui gère entièrement les couleurs affichées ?
    En fait, Windows gère par défaut les couleurs affichées mais permet aux applications qui le souhaitent de gérer elle-même comment prendre en compte le profil ICC de l'écran.
  • Qu’est-ce que les éditeurs de photo (Lightroom, XnViewMP etc…) font de plus lorsqu’ils prennent en compte le profil ICC du système ?
    Les éditeurs photo qui gèrent eux-même le profil ICC de l'écran ne font rien de plus, mais le font différemment. Plutôt que d'utiliser le moteur de rendu des couleurs de Windows, elles utilisent le leur.
  • Et finalement, est-ce que les couleurs affichées à l’étape 3 « affichage des bonnes couleurs 2 » sont réellement les bonnes ?
    A priori, les couleurs sont déjà bonnes à l'étape 2 (lorsque Windows corrige les défaut de mon écran à partir du profil ICC). Mais elles sont peut être encore plus précise à l'étape 3.
Est-ce exacte?

Si c'est bien correct, j'ai toutefois une nouvelle question:
Si à l'étape 3, chaque éditeur photo utilise son propre moteur de rendu des couleurs (plutôt que celui de Windows), pourquoi j'ai exactement le même rendu (à l'oeil) dans Lightroom, Firefox, Chrome et XnViewMP (avec l'option "Utiliser le profil ICC (plus lent)" activée)? Je me serais attendu à avoir des rendus légèrement différents.

Encore un grand merci

La gestion des couleurs dans Windows 10 expliquée

#13
bon article Laurentia , malheureusement c'est tellement complexe ces problèmes de colorimétrie qu'il faudrait en parler plus longuement car à mon sens la position de l'écran dans la pièce , sa luminosité, la couleur des lampes dans la pièce , le fait que la plupart des écrans aujourd'hui ont plusieurs mode gamer, rv, photo cinema sont des paramètres aussi importants à mes yeux ... J'ai lu qu'on parlait d'un portable msi qui n'est pas mauvais pour reproduire les couleurs c'est vrai mais pour un mode d'affichage je crois que c'est rvb mais à vérifier , donc on peut faire très bien la config que tu proposes et avoir des résultats pas terribles si on a choisit un autre mode de gestion d'affichage de l'écran.

De plus on peut partir d'une autre option , les cartes écrans savent gérer des couleurs différentes sur plusieurs écrans, on peut donc imaginer qu'on agisse de préférence sur les réglages de la carte écran plutôt que sur des profils .

Tu parles aussi d'îcones trop saturées en srgb sur des écrans wide gamut , on ne parle pas ici à quelle luminosité de l'écran et si les écrans "de base" ne sont pas capables d'afficher des nuances dans les couleurs saturées et lumineuses , est ce que l'écran et windows déconne où est-ce nous qui ne sommes pas "habitués' depuis des années à voir ces couleurs qui n'existaient pas sur nos écrans ... je n'ai pas la réponse.

Par expérience , je sais que de nombreux graphistes ne jurent que par mac , non pas que mac est mieux , juste que les configs sont "standardisées et que donc on peut trouver sur le net des recettes toutes faites de réglages sans être dans le dédale de windows.

Pour les sondes , si avant j'étais un fanatique avec des écrans modernes d'un prix moyen , on peut trouver des écrans qui ont des dérives de moins de 2% assez facilement , en général ils ont été calibré en usine et la variabilité des couleurs de led aujourd'hui avec le temps n'est pas énorme , donc j'ai un doute car si on fait mal , si on met les mauvais paramètres dans photoshop ou autre on peut faire pire que mieux en ayant une sonde .
____________________________________________________________________________________
mon fil
Répondre

Retourner vers « Tutoriels »

cron